Nocturne

0
2

Oh ! les durs, durs pavés
Pour les petits pieds nus
Des enfants perdus,
Des enfants trouvés !

Oh ! pour les non-repus,
Et pour les sans-logis,
Les étés finis,
Les hivers venus !

Oh ! pour tous les errants,
Poètes, chiens et fous,
Le gaz aux yeux roux,
La Lune aux yeux blancs !

Rate this post
Previous articleLa Mort
Next articleFive O’clock Absinthe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here